Frais de pressing

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Sommaire

Première question : quid des achats de vêtements et de linge professionnel ?

Avant la question du blanchissage ou du pressing, vient en premier lieu celle de l’achat de vos vêtements et linge professionnel. Sont-ils déductibles ?

Ces achats sont bien des dépenses déductibles s’ils sont :

  • nécessaires à l’exercice de la profession : les dépenses mixtes (usage personnel et privé) ne sont déductibles que pour la partie dédiée à un usage professionnel. Vous devrez être en mesure de la justifier si l’administration vous le demande.
  • effectivement payés au cours de l’année d’imposition
  • justifiés par une facture, un ticket de caisse…

Les dépenses vestimentaires ne sont déductibles que dans la mesure où elles correspondent à l’acquisition de vêtements de travail spéciaux. Il en est ainsi de la robe d’avocat. Aucune déduction ne saurait en revanche être admise lorsque les vêtements ne se distinguent pas de ceux portés dans les circonstances courantes de la vie.

Toutefois, selon le Conseil d’Etat, en cas de déduction des frais engagés pour des soins esthétiques ou pour l’achat de vêtements de ville utiles à son activité professionnelle, il incombe au professionnel d’établir que les frais exposés excèdent ceux qui correspondent normalement au niveau de ses revenus.

Les frais de pressing : sous quelles conditions sont-ils déductibles ?

Pour que ces dépenses soient admises en déduction, elles doivent se rapporter à des vêtements ou du linge professionnel (essuie-main, blouses, pantalons, robes d’avocat…) ayant eux-mêmes un caractère déductible.  Elles doivent avoir les caractéristiques d’une charge, être directement nécessaires à l’exercice de la profession. Elles doivent également être justifiées.

Attention : les médecins de secteur 1 ne peuvent pas déduire leur frais de blanchissage s’ils bénéficient déjà de l’abattement de 2% du forfait pour représentation, réception, prospection, cadeaux professionnels, petits déplacements, recherche et blanchissage.

L’évaluation forfaitaire des frais de blanchissage effectués à domicile

Si les travaux de blanchissage sont effectués à domicile, il est admis que les dépenses puissent être évaluées forfaitairement par référence au tarif moyen pratiqué par les blanchisseurs à la condition qu’il soit conservé trace (par une mention mensuelle dans le livre journal) des calculs effectués.xemple : pour le mois de juin, 10 blouses à 4 euros = 40 euros.

L’Administration peut remettre en cause la déduction effectuée s’il apparaît, au vu des circonstances de fait, que son montant est surévalué.

Plus généralement, les dépenses vestimentaires, de coiffure, d’esthétique et de blanchissage engagées par un contribuable et excédant celles correspondant normalement au niveau de ses revenus, ne peuvent avoir le caractère de frais professionnels déductibles si le professionnel n’apporte aucun élément justifiant que de telles dépenses ont été engagées pour l’exercice de sa profession.

Conseil : nous vous conseillons d’envoyer votre linge une fois par an au pressing de votre choix en lui fournissant au moins un élément de chaque pièce de linge que vous devez laver. Vous pourrez ainsi vous baser sur cette facture pour évaluer le montant de vos frais mensuels.

Le Conseil ARAPL

Comme pour toute dépense professionnelle que vous souhaitez déduire à juste titre, il est important de mettre en évidence le lien direct avec votre activité professionnelle et de bien conserver tous les justificatifs. 

En outre, si, comme beaucoup de professionnels libéraux, vous faites le choix de laver vous-même votre linge professionnel à votre domicile, référez-vous bien aux tarifs moyens pratiqués par les blanchisseurs afin d’éviter que l’Administration ne considère ces frais déduits comme surévalués.

cropped-reseau-des-ARAPL-blanc.png
Vous souhaitez Être accompagnÉ(e)
Merci de nous transmettre vos coordonnées afin que nous puissions vous recontacter
cropped-reseau-des-ARAPL-blanc.png
Vous souhaitez Être accompagnÉ(e)

Merci d’avoir déposer un message.

Il a bien été envoyé à votre ARAPL.

Un conseiller vous répondra au plus vite.