En tant qu’entreprise individuelle (EI), vous ne formez qu’une seule et même personne avec votre entreprise et les formalités déclaratives et de gestion sont simplifiées.

Si vous prévoyez un chiffre d’affaires peu important
(moins de 32 900 euros par an), vous pouvez opter pour le statut d’auto-entrepreneur, qui offre des conditions déclaratives, fiscales et sociales très allégées.

A savoir

Il est possible de protéger votre patrimoine personnel de vos créanciers, soit en effectuant une déclaration d’insaisissabilité, soit en optant pour l’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).