Vous avez fait des erreurs ou des omissions dans vos déclarations des années précédentes ?

Le fait d’adhérer à une association agréée peut vous éviter majorations et pénalités encourues par ces mauvaises déclarations.

Dans les trois mois qui suivent votre adhésion, et cela sous certaines conditions, vous pouvez exercer un droit de “repentir” en signalant spontanément à l’administration les inexactitudes que comportent vos déclarations fiscales des années antérieures.